Volumes et prix à fin novembre 2017

publié le 25/01/2018

La croissance des ventes reste forte mais perd en intensité

Le marché immobilier continue d’atteindre des records. 46 130 ventes de logements anciens ont été enregistrées sur l’ensemble de la Région de septembre à novembre 2017. Les ventes ont augmenté de 10% par rapport à septembre-novembre 2016 (41 760 ventes), un peu plus rapidement pour les appartements (+11%) que pour les maisons (8%). L’activité continue donc de progresser mais un à rythme moins soutenu qu’au printemps et à l’été 2017, ce qui n’étonne guère compte tenu du niveau déjà atteint à cette même période l’an passé.

En Ile-de-France, les ventes de logements anciens sont supérieures de 31% par rapport à la période septembre-novembre des 10 dernières années, représentant plus de 10 800 transactions supplémentaires. Les ventes se situent aussi 19% audessus de la moyenne des excellentes années 1999-2007 (38 800 ventes en 3 mois). Certains départements comme la Seine-et-Marne et la Seine-Saint-Denis enregistrent toutefois une croissance plus modérée de leurs ventes.

Consultez la version interactive du communiqué de presse immobilier mensuel du 25 janvier 2018


Les premiers résultats concernant l’activité de décembre 2017 restent très dynamiques et l’année 2017 devrait s’achever avec une croissance des ventes de logements anciens en Ile-de-France de l’ordre de 16% par rapport à 2016.

Comme annoncé, la hausse des prix se modère progressivement, sauf dans Paris

En un an en Ile-de-France, les prix des logements anciens ont augmenté de 5,1% en novembre* 2017, toujours tirés par la Capitale (+8,5%). En Ile-de- France hors Paris, les appartements (+3,7% en un an) se valorisent un peu plus vite que les maisons (+3,3%) et la Petite Couronne davantage que la Grande Couronne.

Sur 3 mois en Ile-de-France, la hausse du prix des logements anciens est limitée à 0,4% en novembre* 2017 (+1,3% en données corrigées des variations saisonnières).

Le prix au m² des appartements anciens a atteint 9 040 € en novembre* 2017 dans la Capitale, en hausse de +1,7% en 3 mois (+2,2% en CVS). D’après les données issues des avant-contrats, la hausse se prolongerait et le prix au m² parisien devrait atteindre 9 260 € en mars* 2018, avec une nouvelle accélération de la hausse annuelle à 9,5%.

En revanche, le prix des appartements se stabiliserait dans les prochains mois en Petite et Grande Couronne (respectivement +0,4% et -0,4%) de décembre* 2017 à mars* 2018. Ces quelques mois de modération réduiraient l’augmentation annuelle des prix à 3,5% en Petite Couronne, de mars* 2017 à mars* 2018, et la tendance redeviendrait très légèrement baissière (-0,6%) en Grande Couronne.

Le prix des maisons anciennes devrait rester stable en 3 mois et augmenter de 3,5% en un an en Ile-de-France (4,3% en Petite Couronne, 3,2% en Grande Couronne).

publié le 25/01/2018
Voir aussi
Immobilier francilien : une très bonne tenue d’activité, et des hausses de prix plus modérées début 2018
publié le25/01/2018
Maisons IDF : comment se porte le marché des terrains à bâtir ?
publié le26/01/2018
A télécharger
Télécharger le communiqué de presse mensuel (PDF | 807 Ko)