Volumes et prix à fin novembre 2012

publié le 30/01/2013

Les marchés immobiliers en Ile-de-France à fin novembre 2012

La baisse du nombre des ventes s’accompagne de premières baisses des prix

● Nombre de ventes de logements anciens

De septembre à novembre 2012, 30.000 logements anciens ont été vendus en Ile-de-France, soit une baisse de 11% par rapport à la même période en 2011 et de 22% à comparer aux 38.600 transactions conclues à la même période il y a deux ans. La baisse du nombre de ventes se poursuit donc à un rythme inférieur à celui du printemps et de l’été où les volumes reculaient de 20 à 25% par rapport à 2011. Il faut dire que la comparaison se fait par rapport à une dernière partie d’année 2011 où l’activité marquait déjà sensiblement le pas.  

Les marchés de la maison et des appartements sont affectés dans des proportions identiques.

Tous les départements affichent un nombre de transactions en repli par rapport à la même période l’an dernier. Comme lors des mois précédents, la baisse des volumes affecte davantage la Seine-Saint-Denis et le Val-d’Oise (-16% de ventes par rapport à septembre-novembre 2011). Les Hauts-de-Seine résistent mieux (-6%).

Prix de vente des logements anciens

Après une phase assez longue de résistance, la baisse des prix semble s’installer, amplifiant le mouvement décelé le mois passé.

Les prix des logements anciens en Ile-de-France sont en repli de 0,9% d’août* à novembre* 2012 (-0,8% pour les appartements et -1,1% pour les maisons).

Mais tous les biens et tous les secteurs géographiques ne sont pas concernés par cette légère baisse des prix et des poches de résistance demeurent encore.

Ainsi, le prix au m² des appartements anciens est resté stable en Petite Couronne et n’a guère évolué en Grande Couronne (+0,4%) d’août* à novembre* 2012.

En revanche, une tendance baissière se dessine dans la Capitale. Dans notre dernier communiqué du 20 décembre, nous annoncions en octobre*une très légère érosion des prix dans Paris, par rapport à juillet*. Cette érosion a été confirmée et elle s’est accentuée.

Les prix au m2 ont reculé de 1,8% à Paris en 3 mois, passant de 8.460 € en août* à 8.300 € en novembre*. D’après les dernières projections de prix calculées par les Notaires de Paris – Ile-de-France sur les avant-contrats de vente à Paris, les prix des appartements anciens passeraient progressivement en dessous de la barre de 8.300 euros/m2 au printemps.

Dans tous les départements, les maisons anciennes enregistrent une baisse des prix sur 3 mois, allant de 0,6% dans les Hauts-de-Seine à 2,1% en Seine-Saint-Denis. Le prix unitaire d’une maison ancienne en Ile-de-France recule à 307.500 € en novembre* 2012, soit une baisse de 1,1% par rapport à août* 2012.

En conclusion, l’année 2012 aura connu une évolution erratique en termes de prix. Globalement, les variations de prix seront stables (ou très légèrement baissières) entre le 1er janvier et le 31 décembre, avec une revalorisation jusqu’en milieu d’année effacée en fin de période.

* Le nombre de ventes et les indices de prix sont calculés sur 3 mois : « novembre* » correspond à la période septembre-octobre-novembre, « octobre* » à la période août-septembre-octobre, « août* » à la période juin-juillet août, « juillet » à la période de mai-juin-juillet.

publié le 30/01/2013
Voir aussi
Immobilier à Paris et en Ile-de-France à fin novembre 2012 : moins de ventes et premières baisses des prix
publié le30/01/2013
A télécharger
Téléchargez le communiqué de presse (indices à fin novembre 2012)