Volumes et prix à fin mai 2015

publié le 25/07/2017

La reprise du nombre de ventes constatée depuis quelques mois en Ile-de-France se confirme avec une activité légèrement supérieure à la moyenne des dix dernières années. Toutefois, les prix sont toujours orientés à la baisse malgré une reprise saisonnière qui devrait les faire légèrement remonter en septembre* 2015.

Consultez la version interactive du communiqué de presse immobilier mensuel du 30  juillet 2015

L’embellie des ventes se confirme

Avec 33 290 ventes de logements anciens en Ile-de-France de mars à mai 2015, l'activité est légèrement supérieure à celle constatée en moyenne sur les dix dernières années (+2%) et en hausse de 18% comparé à mars-mai 2014.

L’ensemble des marchés profite de cette embellie. Il y a toutefois une forte hétérogénéité selon les départements. En Seine-et-Marne, dans l’Essonne et les Hauts-de-Seine, le nombre de transactions s’était accéléré en février 2014, avant l’augmentation des droits de mutation au 1er mars 2014, puis avait fortement chuté en mars 2014. Dans ces trois départements, les volumes de ventes de mars à mai 2015 sont ainsi en forte hausse, comparé à la même période l’an dernier.

Les premières informations disponibles pour le mois de juin 2015 indiquent un volume de ventes en progression globale dans la région par rapport à juin 2014.

Poursuite de l’érosion des prix avant une probable hausse saisonnière

Le recul annuel du prix des logements anciens est désormais de 2,3% en Ile-de-France, avec toujours un écart sensible entre la baisse de 2,9% du prix des appartements et celle de 0,8% seulement pour les maisons. En 3 mois, le prix des logements a peu évolué (-0,8%). C’est en Grande Couronne que la baisse du prix des appartements est la plus marquée (-3,3% en un an et jusqu’à -4% dans les Yvelines). A contrario, le prix des maisons n'y baisse que de 0,5% en un an.

A 7 880 € le m² en mai* 2015, le prix des appartements dans la Capitale est en baisse de 3,1% en un an. Il reste quasiment stable par rapport à février* 2015.

D’après les indicateurs avancés issus des avant-contrats de vente, le prix au m² à Paris pourrait remonter à 8 020 € en septembre* 2015, soit une hausse trimestrielle de 1,6%. En Ile-de-France, les indicateurs avancés prévoient une hausse de 1,9% en 3 mois du prix des appartements (à 5 320 € le m²), et une hausse de 2,6% du prix des maisons (à 294 800 € en septembre* 2015). On note une fois de plus la forte composante saisonnière de cette hausse, puisque la hausse corrigée des variations saisonnières n’est que de 0,4% pour les appartements et 0,9% pour les maisons.

* Les statistiques sont calculées sur les ventes observées sur 3 mois : mai correspond à la période allant de mars à mai.

publié le 25/07/2017
Voir aussi
Immobilier à Paris et en Banlieue : des profils de clientèle étrangère très différents
publié le30/07/2015
Immobilier Paris / IDF : vers une remontée estivale des prix sur un marché actif
publié le30/07/2015
A télécharger
Téléchargez le communiqué de presse (indices à fin mai 2015)