Volumes et prix à fin janvier 2013

publié le 28/03/2013

Les marchés immobiliers en Ile-de-France à fin janvier 2013

Les volumes de ventes reculent toujours et l’ajustement modéré sur les prix se confirme

● Nombre de ventes de logements anciens

De novembre 2012 à janvier 2013, 28.000 logements anciens ont été vendus en Ile-de-France. Comparé à ce qui est observé pendant les années de forte activité, le nombre de ventes a baissé de 20% environ.

Par rapport à la période novembre 2011 à janvier 2012, le volume de transactions en Ile-de-France accuse un recul encore plus sévère (-31% à fin janvier 2013). Cette période intégrait, il est vrai, l’exceptionnel mois de janvier 2012 qui a précédé le changement de régime d’imposition des plus-values immobilières.

Dans le détail, le nombre de ventes de logements anciens en Ile-de-France a baissé de 17% de novembre 2011 à novembre 2012, puis de 26% de décembre 2011 à décembre 2012 et enfin de 42% de janvier 2012 à janvier 2013.

En janvier 2012, l’afflux de ventes avait davantage bénéficié au marché parisien et à celui des appartements. De ce fait, de novembre 2012 à janvier 2013, ces deux segments de marché subissent par contrecoup les baisses les plus fortes (de -44% en un an dans Paris, à -34% pour les appartements franciliens). Toujours par rapport à la même période, le marché des maisons résiste un peu mieux (-22% en Ile-de-France).

● Prix de vente des logements anciens

Tous logements confondus, la tendance à la baisse des prix est confirmée en Ile-de-France, avec des prix en recul de 1,1% d’octobre* 2012 à janvier* 2013. Cette tendance s’observe à la fois pour les appartements franciliens avec une diminution de prix de 1% (de -0,7% à Paris à -1,5% dans les Yvelines) et pour les maisons avec un recul de 1,5% (-1,1% dans le Val-d’Oise à -1,9% dans les Hauts-de-Seine). A noter que ces chiffres sont livrés non corrigés des variations saisonnières.

Tous les départements de la Région affichent des baisses de prix des logements anciens d’octobre* 2012 à janvier* 2013. Mais les évolutions des prix par secteur géographique sont légèrement divergentes selon la période observée. Ainsi à fin janvier 2013, la baisse des prix des logements sur 3 mois est plus marquée en Petite Couronne (-1,4%) et Grande Couronne (-1,3%) qu’à Paris (-0,7%), contrairement à ce que l’on observait au 4e trimestre 2012.

Les prix résistent encore dans la Capitale, même si la baisse semble enclenchée. A Paris, le prix au m² d’un appartement ancien s’établit à 8.320 € en janvier* 2013 et reste à un niveau pratiquement stable en un an (+0,3%). La baisse sur 3 mois (-0,7%) est sensiblement moins marquée qu’elle ne l’était en décembre* 2012 (-1,9%). Les dernières projections de prix calculées par les Notaires de Paris – Ile-de-France sur les avant-contrats de ventes à Paris, indiquent que cette tendance à la baisse, modérée, se prolongera dans les prochains mois. Par rapport au point haut observé en août 2012, une baisse cumulée du prix de vente de 4,5% environ en 9 mois pourrait être observée en mai 2013.

En Grande Couronne, l’ajustement sur les prix des appartements (-1,2% en 3 mois) est plus prononcé en janvier* 2013 qu’en décembre* 2012 (-0,3%).

Pour les maisons anciennes, les prix ont baissé de 1,5% en Ile-de-France de octobre* 2012 à janvier* 2013. Le prix unitaire d’une maison en Ile-de-France s’établissait à 302.800 € à fin janvier* 2013. En un an, le prix a reculé de 1,7%.

* Le nombre de ventes et les indices de prix sont calculés sur 3 mois : « janvier* » correspond à la période novembre-décembre-janvier, « octobre* » à la période allant d‘août à octobre, « décembre* » à la période octobre-novembre-décembre.

publié le 28/03/2013
Voir aussi
Le marché immobilier en France en 2012 et les perspectives d’évolution
publié le04/04/2013
Immobilier : quelques données sur les appartements et leurs acheteurs en Ile-de-France
publié le10/04/2013
A télécharger
Téléchargez le communiqué de presse (indices à fin janvier 2013)