volumes et prix à fin janvier 2012

publié le 27/04/2012

La réforme fiscale a donné un coup de pouce aux ventes sans modifier la tendance désormais baissière des prix

Volumes des ventes

La réforme sur l’imposition des plus-values immobilières, qui a pris effet au 1er février 2012, a provoqué un afflux de ventes en janvier. 

De ce fait et après une phase de ralentissement, le volume de ventes s’est redressé.  En cumul, de novembre 2011 à janvier 2012, 43.000 logements anciens ont été vendus en Ile-de-France,soit une haussede11% par rapport à la même période un an auparavant, et de 18 % par rapport aux 36 500 transactions conclues en moyenne sur la même période de 1999 à 2007. 

 

Prix de vente

Le mouvement de baisse des prix, amorcé en fin d’année dernière se trouve confirmé. Lesprix des logements anciens en Ile-de-Frances ont en repli de 0,6% d’octobre 2011 à janvier 2012, la baisse la plus forte étant observée en Seine-Saint-Denis (-1,4% en 3 mois).  

 

Comme prévu, le prix de vente dans Paris a commencé à fléchir passant de 8 370 euros en décembre à 8.340 euros en janvier, soit une baisse mensuelle de 0,4%. Les dernières projections des prix calculées par les Notaires de Paris – Ile-de-France sur les avant-contrats confirment la tendance baissière, avec un prix de vente projeté compris entre 8 100 et 8 200 euros à fin mai* 2012.

 

 

publié le 27/04/2012
A télécharger
Téléchargez le communiqué de presse mensuel