Volumes et prix à fin février 2013

publié le 25/04/2013

Une diminution encore modérée des prix malgré la baisse sensible du nombre de ventes

● Nombre de ventes de logements anciens

De décembre 2012 à février 2013, 29.500 logements anciens ont été vendus en Ile-de-France. L’activité reste donc bien moins soutenue qu’il y a un an.

Par rapport à décembre 2011-février 2012, le nombre de ventes de logements anciens en Ile-de-France a reculé de 26% entre décembre 2012 et février 2013. Il faut rappeler qu’en janvier 2012, le marché francilien (surtout les appartements et les biens situés dans la Capitale) avait connu une forte activité due au changement de régime d’imposition des plus-values immobilières.

Dans Paris, la baisse du volume des vente est plus sensible (-37% par rapport à la même période un an auparavant) avec 6.300 ventes seulement enregistrées de décembre 2012 à février 2013. Dans la Région, le marché des maisons résiste mieux, avec une baisse des volumes de ventes de 18% sur la même période (contre une baisse de 29% pour le nombre de ventes d’appartements).

● Prix de vente des logements anciens

Toujours très modérés, les ajustements sur les prix en Ile-de-France ne s’amplifient pas, malgré la diminution sensible du nombre des ventes. Toutefois, la baisse des prix, même légère, concerne tous les départements d’Ile-de-France et aussi bien les appartements que les maisons.

- En 3 mois, à fin février 2013, les prix des logements anciens dans la Région Ile-de-France, tous biens confondus, reculent de 0,8%. Ce mouvement de baisse se retrouve dans tous les départements de la Région. Toutefois, l’ampleur de ce mouvement est encore incertaine. Il faudra donc sans doute attendre encore les données du printemps pour préciser le niveau des variations des prix.

Le prix des appartements anciens a baissé de 0,6% en Ile-de-France de novembre* 2012 à février* 2013 (-0,9% en Petite Couronne et -1,4% en Grande Couronne).

A Paris, le prix au m² d’un appartement ancien s’est établi à 8.290 € en février* 2013. Les indicateurs avancés sur les prix issus des avant-contrats font état d’une poursuite de la baisse des prix aux environs de 8.100 euros/m², qui semble constituer le prix de vente que l’on peut attendre dans la Capitale à la fin du 2e trimestre 2013.

De novembre* 2012 à février* 2013, les maisons voient leur prix diminuer de 1,1%, avec des baisses à peine plus marquées en Grande Couronne (-1,2%) qu’en Petite Couronne (-1%).

- Depuis un an, les évolutions des prix sont peu sensibles tant à Paris que dans la Couronne (-1% sur un an pour l’ensemble des logements anciens, -0,7% pour les appartements et -1,6% pour les maisons). Après une poursuite de la hausse des prix sur un rythme de plus en plus modéré jusqu’à l’été 2012, le marché connaît en effet depuis août 2012 un mouvement général d’érosion du niveau des prix qui ne s’accélère pas malgré la chute constatée sur les volumes de transactions.

* Le nombre de ventes et les indices de prix sont calculés sur 3 mois : « février* » correspond à la période décembre-janvier-février, « novembre* » à la période allant de septembre à novembre.

publié le 25/04/2013
Voir aussi
Marché immobilier francilien : une diminution encore modérée des prix des appartements et des maisons
publié le25/04/2013
A télécharger
Téléchargez le communiqué de presse (indices à fin février 2013)