Volumes et prix à fin avril 2018

publié le 28/06/2018

Une activité toujours très dynamique mais qui n’est plus sur les sommets de 2017

Le marché immobilier francilien fait encore preuve d’une bonne résistance. Il affiche des volumes de ventes de 41 940 logements, entre février et avril 2018, un peu inférieurs (-3%) aux records de la même période l’an dernier.
 
Cette très légère érosion de l’activité se produit au même rythme pour les appartements (-3%) et pour les maisons (-3%).
Malgré cet effritement, le nombre de ventes de logements anciens pendant cette période est supérieur de près d’un tiers à la moyenne de ces 10 dernières années et de 14% par rapport à la période de haute activité 1999-2007.
 
Une nouvelle fois la Capitale, bridée par le manque de biens immobiliers à la vente et le niveau élevé des prix, voit son volume de ventes se tasser un peu plus sensiblement (-10%) que le reste de l’Ile-de-France (-1%).
 
L’activité immobilière semble avoir davantage ralentit en mai 2018, mois marqué notons-le par de nombreux ponts.

Une stabilisation des prix en cours

En Ile-de-France sur un an, d’avril 2017 à avril 2018, le prix des logements anciens a augmenté de 4,6% : +5,4% pour les appartements et + 3% pour les maisons. La hausse annuelle des prix est plus rapide entre l’individuel et le collectif.
 
En 3 mois, de janvier à avril 2018, la hausse du prix des logements franciliens ressort à 1,2% (+1,4% après correction des variations saisonnières).
 
Dans Paris, le prix au m² des appartements anciens a atteint 9 160 € en avril 2018, soit +1,1% en 3 mois et +7,5% en un an. D’après les prix issus des avant-contrats, le prix au m² devrait atteindre 9 360 € le m² en août 2018 (+1,5% en 3 mois). Dans la Capitale, la hausse annuelle des prix se trouverait ainsi ramenée à 5,2% d’août 2017 à août 2018. Elle se poursuivrait donc à un rythme réduit.
 
Toujours d’après les indicateurs avancés des notaires de Paris - Ile-de-France, en août 2018, cette stabilisation serait encore plus lisible sur la Région. En un an, les prix des appartements devraient augmenter de 1,4% en Petite Couronne et de 1% en Grande couronne. En banlieue, les prix des maisons anciennes devraient augmenter de 3,6% en un an.

 

publié le 28/06/2018
Voir aussi
Immobilier Paris / IDF : comment évolue le marché en 2018 ?
publié le03/07/2018
A télécharger
Télécharger le communiqué de presse mensuel (PDF | 442 Ko)