Volumes et prix à fin août 2018

publié le 25/10/2018

Le dynamisme de l’activité se prolonge en Ile-de-France 

49 920 logements anciens franciliens ont été vendus de juin à août 2018, à peine 4% en dessous des volumes de ventes observés il y a un an. Les volumes de ventes ont davantage reculé pour les appartements (-5%) que pour les maisons (-1%).
 
L’activité en Ile-de-France est donc toujours très proche des records historiques et très au-dessus (+22%) du niveau d’activité moyen de ces dix dernières années. Elle ressort également en hausse de 5% par rapport à la période 1999-2007 de « haut de cycle ».
 
Le marché s’est mieux tenu en Grande Couronne qu’en Petite Couronne, aussi bien pour les maisons que les appartements.
 
D’après les premiers résultats des notaires Franciliens ces tendances se sont prolongées en septembre 2018, avec un niveau d’activité toujours très proche des records historiques de l’an dernier.

Des hausses de prix plus prononcées pour les appartements et dans le coeur de l’agglomération

En Ile-de-France en un an, d’août 2017 à août 2018, le prix des logements anciens a augmenté de 3,2%.
 
Le prix des appartements franciliens continue de progresser à un rythme un peu plus soutenu (+4% à 5 920 € le m²) que celui des maisons (+1,5% à 309 600 €).
 
A Paris, le prix au m² des appartements anciens a atteint 9 420 € en août 2018, soit une hausse de 2,2% en un trimestre et de 5,9% en un an. D’après les prix issus des avant-contrats, le prix au m² pourrait dépasser 9 600 € en décembre 2018 à Paris. La hausse annuelle serait alors moins soutenue qu’il y a un an (8,7%) mais elle dépasserait tout de même les 6%. 
 
La tendance haussière se prolongerait dans les prochains mois pour les appartements en Ile-de-France, d’après nos indicateurs avancés sur les avantcontrats.
 
A la fin de l'année, en décembre 2018, la hausse annuelle du prix des appartements serait de 6,6% en Petite Couronne et de 2% en Grande couronne.
 
Selon les notaires de Paris – Ile-de-France, peu d’évolutions des prix des maisons en Ile-de-France sont attendues de septembre à décembre 2018. Mais compte tenu des progressions passées, notamment cet été, la hausse annuelle des prix serait de 3,6% à la fin de l’année 2018.
publié le 25/10/2018
A télécharger
Télécharger le communiqué de presse mensuel (PDF | 1,32 Mo)