Volumes et prix à fin juillet 2018

publié le 27/09/2018

L’activité se maintient à un niveau toujours élevé

Dans la continuité des mois précédents, l’activité est restée dynamique avec 50 920 logements anciens vendus en Ile-de-France de mai à juillet 2018, mais de nouveau un peu en-dessous de l’exceptionnelle année 2017.
 
Le volume de ventes cède 5% par rapport à mai-juillet 2017. Cependant, le nombre de logements vendus reste supérieur de 21% aux 42 000 ventes observées en moyenne pendant les dix dernières années et de 4% par rapport aux ventes de la même période en 1999-2007.
 
L’activité a fait preuve d’une très bonne résistance pour le marché des maisons, avec une érosion limitée à 3%. La baisse du nombre de ventes est un peu plus sensible pour les appartements (-6%).
 
Paris suit la tendance régionale avec une légère baisse des volumes de ventes de 5%, qui n’est pas plus accentuée que dans les autres secteurs de la Région contrairement à ce que l’on observe régulièrement.
 
En août et d’après nos indicateurs avancés, ces tendances se prolongeraient avec un marché toujours très actif et des ventes encore légèrement inférieures à l’année précédente.

Consultez la version interactive du communiqué de presse immobilier mensuel du 27 septembre 2018

Une hausse des prix plus modérée mais sans nouveau ralentissement

En Ile-de-France en un an, de juillet 2017 à juillet 2018, le prix des logements anciens a augmenté de 3,7%, avec une différence sensible entre les évolutions constatées pour les appartements (+4,4%, soit 5 880 € le m²) et les maisons (+2,1%).
 
En 3 mois, d’avril à juillet 2018, le prix des logements franciliens a augmenté de 2% (+0,8% après correction des variations saisonnières), dont 1,8% pour les appartements et 2,4% pour les maisons. 
 
Dans la Capitale, la hausse se prolonge et le prix au m² des appartements anciens atteint 9 360 € en juillet 2018, soit une augmentation annuelle de 6,1%. 
 
D’après les avant-contrats enregistrés à Paris, le prix atteindrait 9 570 € le m² en novembre 2018, avec une hausse de 3% par rapport à août. L’augmentation annuelle des prix resterait inchangée, à 6% en novembre 2018.
 
D’août à novembre 2018, et toujours d’après nos indicateurs avancés sur les avant-contrats, le prix des appartements franciliens devrait augmenter de 2,5% en 3 mois, et de 3% après correction de la variation saisonnière. 
 
La hausse annuelle des prix se stabiliserait alors autour de 5% pour les appartements en Ile-de-France, dont 5,6% en Petite Couronne.
 
En banlieue, le prix des maisons anciennes devrait augmenter d’environ 4% en un an, avec une hausse toujours plus sensible en Petite Couronne (+5,2%) qu’en Grande Couronne (+3,4%).
publié le 27/09/2018
A télécharger
Télécharger le communiqué de presse mensuel (PDF | 902 Ko)