Volumes et prix à fin octobre 2015

publié le 18/12/2015

La montée en régime de l’activité se confirme

Près de 43 000 logements anciens ont été vendus en Ile-de-France d’août à octobre 2015, soit 29% de plus qu’à la même période en 2014. Le nombre de ventes a progressé de 17% par rapport à la moyenne de ces dix dernières années, et il devient même supérieur de 6% par rapport à  la période de forte activité de 1999 à 2007. Les résultats des mois de septembre et octobre, après un mois d’août terne, ont confirmé la tendance à la reprise des marchés immobiliers.

Consultez la version interactive du communiqué de presse immobilier mensuel du 18 décembre 2015

La reprise bénéficie à tous les segments de marché (+29% pour les appartements comme les maisons, lorsque l’on compare les périodes  d’août à octobre 2014 et 2015). Les meilleurs résultats s’observent en Grande Couronne (+36% pendant la période) mais ils restent  également très soutenus en Petite Couronne (+24%) ou dans Paris (+25%).

L’activité n’a pas fléchi en novembre. La reprise globalement observée depuis le printemps laissera donc une année 2015 bien meilleure que 2014 en Ilede-France (d’au moins 15%).

Stabilisation des prix pour les appartements et quelques tensions pour les maisons

La très légère hausse des prix intervenue dans la région ces derniers mois a annulé l’érosion observée fin 2014 et au 1er semestre 2015. Par  rapport à la situation d’il y a un an, les prix des logements anciens sont stables (-0,5% en Ile-de-France).

La tendance est légèrement baissière pour les appartements (-0,9%) et très légèrement haussière pour les maisons (+0,2%).

Sur 3 mois, de juillet* à octobre* 2015, les prix des logements anciens ont augmenté de 1% en Ile-de-France, de 0,7% pour les appartements et de 1,6% pour les maisons. La prise en compte de la saisonnalité de l’automne impacte peu ces variations.

Après cette phase de légère hausse, les prix devraient peu évoluer dans la Capitale dans les prochains mois. D’après les avant-contrats, on attend un prix au m² de 8 050 € en février* 2016, proche de la valeur d’octobre* 2015 (8 040 €). La variation annuelle redeviendrait à cette date légèrement positive dans Paris (+1,5%).

Pour les appartements hors Paris, les prévisions restent à la poursuite de la stagnation.

En revanche, les avant-contrats conduisent à anticiper malgré la saison la prolongation de la tendance haussière pour les maisons. Mais, ce segment de marché connaît des évolutions de prix parfois heurtées.

* Les statistiques sont calculées sur les ventes observées sur 3 mois (octobre correspond à la période allant d'août à octobre,...).

publié le 18/12/2015
Voir aussi
Immobilier francilien : le dynamisme des ventes se prolonge, les évolutions de prix restent limitées
publié le18/12/2015
A télécharger
Téléchargez le communiqué de presse (indices à fin octobre 2015)