Volumes et prix à fin janvier 2015

publié le 25/07/2017

Les volumes de ventes de logements anciens restent médiocres et orientés à la baisse en Ile-de-France. Il faut espérer que la baisse des prix, qui se confirme, et des taux d’intérêt exceptionnellement attractifs viendront dynamiser un marché immobilier francilien qui manque clairement de souffle.

Consultez la version interactive du communiqué de presse immobilier mensuel du 26 mars 2015

Baisse des volumes de ventes de plus de 10% dans Paris, les Hauts-de-Seine et les Yvelines

29 240 logements anciens ont été vendus en Ile-de-France de novembre 2014 à janvier 2015, soit 9% de moins que lors de la période novembre 2013-janvier 2014. Le repli de l’activité est un peu plus prononcé pour les appartements (-10%) que pour les maisons (-5%). Les volumes de ventes de la période sont inférieurs de 14% à ce qu’ils étaient pendant ces dix dernières années.

Enfin, les mois se suivent et se ressemblent avec un repli du nombre de transactions de 16% en novembre* 2014, de 12% en décembre* et de 14% en janvier* 2015 par rapport à la même période un an plus tôt. D’après les premiers indicateurs des Notaires de Paris - Ile-de-France, les perspectives pour février* ne sont guère encourageantes. Elles le seraient davantage sur les promesses de vente.

De novembre 2014 à janvier 2015 et par rapport à la même période un an plus tôt, les volumes de ventes d’appartements ont baissé de 12% dans Paris, de 16% dans les Hauts-de-Seine et de 12% dans les Yvelines. Ils ont mieux résisté pour les maisons en Grande Couronne (-4%).

Légère accentuation de la baisse des prix

En un an, les prix des logements anciens ont baissé de 2,4% en Ile-de-France, dans des proportions comparables pour les appartements (-2,3%) et pour les maisons (-2,4%).

D'octobre* 2014 à janvier* 2015, le recul des prix s’est accéléré pour les maisons (-2,3% en 3 mois). Mais après correction de la variation saisonnière, la baisse trimestrielle est limitée à 0,7%. On observe un phénomène identique pour les appartements dont les prix reculent de 1,5% en 3 mois mais de 0,7% une fois les variations saisonnières corrigées.

A Paris, le prix au m² des appartements anciens s’établit à 7 930 € en janvier* 2015 (-1,5% sur 3 mois, -2,8% sur 1 an). La baisse se poursuivant, il devrait tomber à 7 830 € en mai* 2015 d’après les prix issus des avant-contrats. Après une phase de résistance, les prix des appartements en Petite Couronne pourraient connaître un recul un peu plus rapide.

D’après les indicateurs avancés, les prix des maisons anciennes devraient baisser modérément mais pourraient ensuite répartir en légère hausse au mois de mai* 2015.*

* les statistiques sont calculées sur les ventes observées sur 3 mois : janvier correspond à la période allant de novembre à janvier, mai coresspond à mars-mai,... 26 mars 2015

publié le 25/07/2017
A télécharger
Téléchargez le communiqué de presse (indices à fin janvier 2015)
Téléchargez la note méthodologique
Téléchargez la note de présentation de la nouvelle formule du communiqué de presse