Volumes et prix à fin novembre 2013

publié le 28/01/2014

Progression des ventes et baisse des prix toujours modérée

● Nombre de ventes de logements anciens

35.570 logements anciens ont été vendus de septembre à novembre 2013, en hausse de 21% par rapport à la même période en 2012 et de 6% par rapport à 2011.

Cette embellie bénéficie aussi bien au marché des appartements anciens (+21% par rapport à 2012) qu’à celui des maisons anciennes (+22%). Cette hausse des ventes concerne tous les départements d’Ile-de-France.

L’amélioration du volume des ventes au second semestre 2013 a permis de combler le déficit d’activité du premier semestre. De ce fait, les ventes de logements anciens en Ile-de-France sur les 11 premiers mois de l’année 2013 sont supérieures de 2% à celles enregistrées de janvier à novembre 2012.

Nos premiers indicateurs montrent que la tendance se serait poursuivie en décembre ; au total, en 2013, le nombre de ventes de logements anciens en Ile-de-France connaitrait une hausse qui pourrait approcher 5% par rapport à 2012.  

● Prix de vente des logements anciens

Les ajustements sur les prix sont toujours modérés.

En un an, les prix des logements anciens se sont repliés de 1,5% en Ile-de-France. Cette baisse, plus sensible pour les appartements (-1,6%) que pour les maisons (-1,3%), est assez homogène sur l’ensemble du territoire francilien (de -1,3% à Paris à -1,9% dans l’Essonne).

En 3 mois, (d’août* à novembre* 2013), cette tendance semble s’être un peu accentuée puisque les prix ont subi une baisse de 1,1% en Ile-de-France. Cette érosion est en partie due à la saisonnalité. Le facteur saisonnier joue en effet plus fortement pour les maisons : les prix non corrigés des variations saisonnières ont baissé de 1% contre +0,4% si l’on prend en compte la saisonnalité (jusqu’à +1,8% dans les Hauts-de-Seine). Certains marchés enregistrent néanmoins des baisses de prix atteignant 1,3% après correction des variations saisonnières (appartements anciens dans l’Essonne et le Val-d’Oise, maisons anciennes en Seine-Saint-Denis).

A Paris, le prix au m² des appartements anciens s’établit à 8.200 € à fin novembre*, en baisse de 1,1% sur 3 mois et de 1,3% sur un an.

Les indicateurs avancés des Notaires de Paris – Ile-de-France, (calculés sur les prix issus des avant-contrats), anticipent dans la Capitale une très légère remontée des prix au printemps 2014 de quelques dizaines d’euros par m². Même constat pour les appartements anciens dans les Hauts-de-Seine. Au-delà de ces quelques variations très modestes, il faut retenir que dans ces deux départements, les prix continuent d’osciller dans un tunnel étroit, sans ajustement franc. En revanche, la baisse des prix des maisons anciennes en Grande Couronne devrait se poursuivre dans les prochains mois.

* Le nombre de ventes et les indices de prix sont calculés sur 3 mois : « novembre* » correspond à la période allant de septembre à novembre, «août* » à celle allant de juin à août.
 

publié le 28/01/2014
A télécharger
Téléchargez le communiqué de presse (indices à fin novembre 2013)