Immobilier - Les chambres de service en Ile-de-France : comment évolue le marché parisien ?

publié le 05/05/2017
Les Notaires de Paris-Ile-de-France viennent de publier une étude sur le marché parisien et francilien des chambres de service. Un marché principalement situé dans l’Ouest de la Capitale qui connait un recul du nombre de ventes, et des prix qui varient dans les mêmes proportions que les appartements. 

Comment évolue le marché des chambres de service ? 

Historiquement, plus de ¾ des ventes de chambres de service en IDF sont vendues dans Paris (8 ventes sur 10 depuis 2013). 
 
Le marché parisien est soutenu par les ventes des 16e et 17e arrondissements (30% des ventes franciliennes). 
 
Depuis le record de 4.400 ventes en Ile-de-France en 1999, le marché des chambres de bonne s’est réduit, du fait notamment de l’adoption en 2002 de la loi « SRU », qui est venue fixer la taille minimale de location d’un logement décent à la surface de 9 m².

Comment évoluent les prix des chambres de service ? 

A Paris, l’évolution du prix au m² des chambres de service entre 1999 et 2016 est proche de celle de l’ensemble des appartements. 
En 20 ans, le prix des chambres de service a été multiplié par 4,61 (contre 3,73 pour les studios et 3,40 pour l’ensemble des appartements anciens). 
 
L’écart entre les prix de vente s’est creusé entre le marché parisien (prix médian 73.000 € à Paris en 2016) et celui des Hauts-de-Seine (60.000 €). Le 5e arrondissement reste le secteur le plus cher (avec un prix unitaire de 100.000 € la chambre de service).

Pour aller plus loin :

 
(C) Photo : Fotolia
 
publié le 05/05/2017
Voir aussi
Immobilier : une activité élevée et des prix toujours en hausse, surtout à Paris
publié le05/05/2017